Les missions, activités et compétences du conseiller VAE en organisme certificateur ou chez un opérateur mandaté

Les étapes de la vae :

  1. étape 1
  2. étape 2
  3. étape 3
  4. étape 4
  5. étape 5

1 - Valider le choix et le niveau de la certification Certification C’est le terme officiel qui recouvre des appellations différentes : diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle. choisie par le candidat

C’est une étape extrêmement importante puisqu’il s’agit de choisir définitivement la certification pour laquelle le candidat va entreprendre sa démarche de VAE. Vous devez donc être vigilant sur :

  • Le projet professionnel et / ou personnel du candidat : même si celui-ci a été analysé avec le conseiller VAE du Point Relais Conseil, vous devez vous assurer que la certification choisie lui permettra d’atteindre tout ou partie des objectifs de son projet.
  • Le niveau de la certification : rien ne sert de diriger le candidat vers un niveau de certification trop élevé au regard de son expérience : par exemple, il vaut mieux envisager une validation totale pour un bac pro secrétariat plutôt que d’obtenir un refus de validation pour un BTS Assistant manager.

Consultez la fiche outil : Les référentiels de certification

Si les hypothèses de certifications présentées par le candidat ne vous semblent pas opportunes et si vous n’envisagez pas de mener une démarche de VAE avec lui, incitez-le à prendre contact avec un conseiller VAE en Point Relais Conseil ou un conseiller VAE d’un autre organisme certificateur Organisme certificateur Organisme qui délivre les certifications dont il est responsable. . De même, expliquez-lui pourquoi les certifications identifiées dans un premier temps ne conviennent pas pour son projet de VAE.

2 - Expliquer les spécificités de la procédure de VAE mise en place par l’organisme certificateur

Même s’il existe un cadre commun à la VAE, certains organismes certificateurs peuvent déterminer des particularités dans la procédure qu’ils mettent en place. Par exemple :

3 - Définir un parcours individualisé pour chaque candidat

Le parcours individualisé peut s’élaborer après une étude de positionnement et la prise en compte des caractéristiques du candidat à la VAE, notamment en termes de disponibilité, rythme de travail, contraintes personnelles et professionnelles. Il est donc important de :

  • Mettre en place, si besoin, les formations et / ou stages permettant l’acquisition des pré-requis indispensables à la démarche de VAE
  • Conseiller le candidat dans l’organisation de ce parcours (accompagnement, travail personnel, etc.)

Vous pouvez préconiser au candidat une formation aux compétences clés afin de faciliter la rédaction de son dossier de validation. Ce type de formation pourra également faciliter son maintien dans l’emploi et / ou favoriser son évolution professionnelle

Par exemple, vous pouvez consulter le site de Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme http://www.anlci.gouv.fr/ pour vous informer

4 – Préparer le candidat à l’étape de recevabilité

Voici quelques conseils à lui donner pour le premier dossier dit « de recevabilité » ou livret 1

Consultez la page : Etre recevable : dépôt du 1er dossier .

  • Vérifier les spécificités des procédures VAE de l’organisme certificateur ainsi que les modalités de notification de la recevabilité ;
  • Compléter le ou les dossiers, en étant attentif à toutes les questions posées, sans exception ;
  • Vérifier que la ou les certifications visées sont bien enregistrées au RNCP RNCP Répertoire national des certifications professionnelles  ;
  • Vérifier la réalité l’année d’expérience et approfondir, le cas échéant, le diagnostic lorsque le référentiel de la certification visée comporte des compétences à forte technicité ;
  • Repérer les pièces à joindre au dossier (copie des diplômes obtenus, résultats d’examen de langues, etc.) ;
  • Rechercher les contacts pour récupérer d’éventuelles pièces manquantes ;
  • Rassembler les pièces justificatives qui attestent la réalité des activités exercées ;
  • Ne pas oublier de relire le dossier : sur le fond et la forme ;
  • Prévoir un envoi en recommandé avec accusé de réception si l’envoi se fait par voie postale.

Attention : un candidat ne peut déposer que trois demandes de certifications différentes pour une même année civile et une seule demande pour la certification donnée.

Si vous avez besoin d’expliquer le déroulement de l’accompagnement aux candidats, vous pouvez consulter la fiche sur l’accompagnement en VAE.

Consultez la fiche outil : L’accompagnement en VAE : quelques repères méthodologiques

5 - Assurer le suivi post-jury du candidat

En cas de validation partielle ou de refus de validation, le candidat pourra mobiliser différents dispositifs :

  • La formation pour obtenir les unités manquantes
  • Un bilan de compétences pour refaire le point sur son projet professionnel
  • ...

Mis en ligne le jeudi 6 octobre 2016