Vous êtes chargé de développement VAE

Les étapes de la vae :

  1. étape 1
  2. étape 2
  3. étape 3
  4. étape 4
  5. étape 5

Description des missions et activités

Le chargé de développement VAE existe au niveau régional, il peut appartenir à différentes structures : Etat, Opca, Pôle emploi, etc.

Si les missions et activités diffèrent d’une structure à l’autre, on retrouve un cadre commun qui consiste à mettre en œuvre des projets collectifs de VAE pour une population cible (souvent des publics de bas niveau de qualification Niveau de qualification Les certifications sont positionnées en fonction de niveaux, permettant de situer la qualification d’une personne ayant réussi avec succès les évaluations permettant l’octroi d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle. ), à animer le réseau des acteurs de la VAE sur le territoire et impulser des dynamiques partenariales.

A ne pas confondre avec le chargé de projet d’actions collectives de VAE intervenant auprès d’une entreprise, association...

Consultez la fiche outil : Fiche de poste : Chargé(e) de mission VAE - opérations collectives

Au sein d’un service déconcentré de l’Etat :

Il fait partie des services de la Direccte, il est rattaché au Pôle 3 E (Entreprise, Emploi, Economie)

1. Assurer une veille documentaire

Il doit avoir une vision sur les problématiques emploi-formation en région, sur la mise en place des politiques publiques sur ces champs et sur les études en lien avec la VAE. Au regard des données collectées et des problématiques existantes, il doit initier des états des lieux quantitatifs et qualitatifs, voire des études et ainsi s’appuyer sur les travaux de l’observatoire VAE quand il existe. Il réalise un plan d’action régional.

Il participe à la mise en ligne des informations régionales opérationnelles nécessaires aux conseillers des différents réseaux afin de faciliter la mobilisation des aides relatives aux différents publics.

2. Etablir des transversalités

A l’intérieur de la DIRECCTE et du Pôle 3E avec le service du développement économique sur la thématique de l’accompagnement des mutations économiques

Auprès de différentes instances :

  • Les autres services de l’Etat (certificateurs, services internes),
  • Les opérateurs (Points Relais Conseil, AFPA…)
  • Les partenaires (partenaires sociaux, Région, Chambres Consulaires, Pôle Emploi…).

Il s’appuie sur les instances de la VAE au sein desquelles il travaille (Commission VAE du CCREFP, Comité de coordination régional emploi formation professionnelle, Comité régional des certificateurs publics). Il anime des groupes de travail et délègue le suivi des projets territoriaux aux unités territoriales de la DIRECCTE.

3. Conduire et gérer des projets

Il analyse la demande, participe à des comités de pilotage et des comités techniques. De même, il évalue les actions pour restitution aux membres des instances VAE et transfert de bonnes pratiques.

4. Communiquer

Il élabore des supports de communication, rédige des articles (papier ou sur site internet de la DIRECCTE), anime des tables rondes ou intervient à la demande.

Il communique sur la VAE en direction des Opca, des entreprises, des représentants des salariés afin de mieux faire connaître la VAE auprès des entreprises et de leurs salariés.

5. Assurer un suivi comptable et budgétaire

Il traite les demandes de subvention, réalise le conventionnement et le suivi budgétaire et comptable de la ligne « Reconnaissance des compétences acquises par les personnes » du BOP 103.

Au sein de Pôle Emploi

Le référent régional situé au sein d’un pôle « orientation / formation / VAE » joue un rôle clef pour l’organisation d’actions collectives. Il est en lien avec les relais situés dans chaque agence ainsi qu’avec les partenaires internes ou externes.

Son rôle consiste notamment à :

1. Etre force de propositions

En lien avec les réalités économiques et le monde des entreprises, il s’agit de proposer des actions à monter pour certaines filières ou d’être à l’écoute des besoins des responsables d’unité en la matière. Le référent VAE informe et sensibilise les conseillers relais des agences locales. Dans ce cadre, il recherche les cibles possibles de demandeurs d’emploi, réalise un pré-repérage (liste locale) des demandeurs d’emploi potentiellement éligibles à la VAE selon des critères précis (secteur, code ROME ROME Répertoire opérationnel des métiers et des emplois , durée de l’expérience, etc.)

2. Coordonner l’ingénierie des actions

Plus précisément, il s’agit :

  • de concevoir des plans d’actions adaptés aux demandes des décideurs locaux, des supports de réunion
  • d’établir une planification des actions et de définir les rôles de chaque acteur interne et externe

3. Définir la durée des parcours en lien avec les certificateurs

Les parcours doivent avoir une durée limitée n’excédant pas six mois si possible pour limiter les abandons tout au long du parcours.

Le traçage de l’engagement d’un parcours VAE dans les systèmes d’informations internes à Pôle Emploi permet de suivre le parcours des personnes tout au long de la démarche et de leur fournir un appui le cas échéant.

4. Mettre en place l’ingénierie financière

Il est important de déterminer « qui finance quoi ? » pour garantir la continuité des financements.

Il est nécessaire de mettre en place les aides financières le plus rapidement possible afin d’amorcer l’accompagnement et d’en informer les différents acteurs concernés

5. Appuyer et coordonner le réseau des partenaires

Il s’agit de mobiliser les ressources adéquates et de les faire évoluer si nécessaire.

Le référent VAE participe aux réunions des accompagnateurs des différents réseaux de valideurs et contribue à diffuser l’information sur les mesures et les aides.

Il propose des solutions en lien avec ses partenaires pour mieux fluidifier les circuits et réguler les demandes complexes.

6. Assurer le suivi régional des actions et rendre compte

Un bilan des actions menées doit être réalisé et présenté aux instances stratégiques en région.

7. Organiser la communication en direction des entreprises

Organiser la communication en direction des entreprises et les mises en relation directes sur les postes offerts en aval de l’obtention totale ou partielle de la certification Certification C’est le terme officiel qui recouvre des appellations différentes : diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle. .

Pour en savoir plus :

Vous pouvez télécharger deux exemples de fiches actions :
Consultez la fiche outil : Fiche action : Emplois de service à domicile
Consultez la fiche outil : Fiche action : Agent thermal Haute-Normandie

Au sein d’une région (conseil régional ou CARIF)

1. Assurer le pilotage, le développement et la professionnalisation du réseau

de conseillers en VAE (dont il fait partie) et l’animation des points relais conseil en VAE qu’ils pilotent. Ils sont chargés de l’animation, de la professionnalisation, de l’organisation du service d’accueil du public, de la démarche qualité du réseau ainsi que de la réalisation d’outils pédagogiques.
La Région organise l’accompagnement pour les jeunes et les adultes en recherche d’emploi.

2. Coordination et structuration d’opérations collectives de VAE :


Il construit avec les acteurs (OPCA, certificateurs, financeurs) des outils et une méthodologie d’intervention auprès des entreprises. Il met en œuvre et anime des opérations expérimentales de VAE collectives, formalise et co-anime avec un intervenant externe d’un réseau d’appui conseil RH sur la VAE (réalisation d’un cahier des charges et animation du dispositif). De même, il anime et coordonne des acteurs intervenants sur le champ des opérations collectives de VAE

3. Communication :


Il coordonne et communique sur les opérations collectives de VAE. Il organise et anime des opérations de communication pour le développement des opérations collectives auprès des entreprises, des réseaux d’entreprises et des syndicats professionnels. A ce titre, il réalise des documents d’information en direction des entreprises et un matériel de communication sur la VAE pour être présent dans les salons

Consultez la fiche outil : La VAE : un atout pour votre entreprise

Mis en ligne le jeudi 3 octobre 2013