Réalisez le projet

Les étapes de la vae :

  1. étape 1
  2. étape 2
  3. étape 3
  4. étape 4
  5. étape 5

Vous pouvez nommer un référent interne qui facilitera la démarche de VAE dans l’entreprise.

Besoin d’aide

Consultez la fiche outil Exemple de fiche de poste d’un référent interne VAE entreprise

Nous vous proposons les recommandations suivantes :

1. A l’issue de la phase de diagnostic :

Ciblez le public en fonction de vos enjeux

Prenez davantage en compte les salariés de bas niveau de qualification Niveau de qualification Les certifications sont positionnées en fonction de niveaux, permettant de situer la qualification d’une personne ayant réussi avec succès les évaluations permettant l’octroi d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle. . La VAE peut leur permettre “de progresser d’au moins un niveau de qualification” comme le préconise la loi du 24 novembre 2009, reprise dans le Code du travail (article L.6314-1).

Il s’agit, par la VAE, de valoriser les compétences acquises sur le terrain qui ne sont pas reconnues officiellement.

Besoin d’aide ?

Consultez la fiche outil : Gestion des RH : quelques outils au service du développement des compétences

Identifiez la ou les certifications appropriées

A partir des référentiels de certification Certification C’est le terme officiel qui recouvre des appellations différentes : diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle. , repérez la certification qui correspond le mieux à l’expérience qui doit être validée, en lien avec le métier exercé. Le projet collectif de VAE peut être également l’occasion de construire ou d’actualiser les référentiels métiers.

Si plusieurs certifications vous semblent pertinentes, n’hésitez pas à solliciter l’aide des organismes certificateurs.

Consultez la page : Rencontrez directement l’organisme certificateur .

Vous pouvez effectuer votre recherche sur le Répertoire opérationnel des métiers et emplois (ROME) en ligne sur le site de Pôle Emploi

Besoin d’aide ?

Consultez la fiche outil : Effectuer une recherche 
dans le Répertoire opérationnel des métiers et des emplois : mode opératoire

2. Le lancement du projet

Obtenez l’adhésion des acteurs du projet et des candidats, c’est indispensable pour la réussite du projet !

Il faudra définir l’ensemble des « cibles de récepteurs » (chef de projet, référent unique, managers, salariés, IRP) et différencier le langage et l’argumentaire de communication pour chacun d’entre eux, selon un calendrier prédéfini (enjeux, avantages partagés, conditions de prise en charge, traitement des objections possibles)

Un plan de communication approfondi = 50% de la réussite du projet.

Il est préconisé de réaliser deux types de supports de présentation du projet :

  • Un support à destination de l’ensemble des cibles de « récepteurs » reprenant le contexte, les engagements de votre entreprise et le déroulement du projet.
  • Un support à destination de l’équipe projet, des instances représentatives du personnel et de l’encadrement de direction qui reprendra les éléments d’information du premier support en y intégrant des informations sur l’économie globale du projet, le rôle et les actions des acteurs du projet.

Les supports de communication prévus doivent être en mesure de répondre à toutes les objections possibles.

Il conviendra également d’utiliser différents modes de communication pour une meilleure circulation de l’information : séance d’information collective en présentiel, à distance, intranet, sms, courrier avec fiche de paie…

Point de vigilance :

Afin de ne pas générer de frustations ou d’effets indésirables, il est recommandé que le contenu des supports de communication destinés aux salariés abordent les points essentiels sur le périmètre de vos engagements afin qu’ils puissent décider de s’inscrire ou non dans la démarche en toute transparence.

Besoin d’aide ?

Consultez la fiche outil : Communication interne : présentation du projet collectif de VAE
Consultez la fiche outil : Information collective VAE : information générale commune à toutes les cibles du plan de communication

3. L’encadrement et la formalisation des demandes de VAE des salariés

A l’issue de la ou des séance(s) d’information, il convient de laisser un temps de réflexion (en moyenne, trois semaines) entre l’invitation à se positionner et le recueil des engagements des salariés dans la démarche. Prévoyez une relance à J-7.

Pour formaliser la demande, une lettre d’engagement mutuel sera co-signée entre le salarié candidat et l’employeur.

Besoin d’aide ?

Consultez la fiche outil : Fiche de suivi individuel d’un salarié
Consultez la fiche outil : J’ai un projet d’évolution professionnelle, je fais le point sur ma situation
Consultez la fiche outil : Modèle de lettre d’engagement réciproque

4. L’appui au déroulement du projet collectif

Pour assurer le suivi des candidats, utilisez la fiche de suivi des candidats dans une démarche collective de VAE.

Deux types de soutien peuvent être apportés aux salariés :

Un appui interne

Il sera effectué par un référent unique que vous aurez choisi en interne et qui suivra le bon déroulement de la démarche pour éviter les abandons et décrochages.

Il sera choisi en fonction de ses capacités d’écoute et de ses compétences techniques correspondant aux certifications visées.

Un accompagnement externe

Il s’agit de mettre en place la prestation d’accompagnement la mieux adaptée aux besoins de vos salariés pour les préparer aux épreuves de validation.

Renseignez vous auprès des organismes certificateurs sur la prestation d’accompagnement qu’ils proposent ou auprès de votre OPCA. Ces derniers peuvent également vous aider à choisir un prestataire d’accompagnement privé.

Consultez la page : Rencontrez directement l’organisme certificateur .

Pour en savoir plus

Consultez la page : Comment se préparer ? de l’espace particuliers  

Besoin d’aide ?

Consultez la fiche outil : Grille de positionnement du salarié
Consultez la fiche outil : Grille d’évaluation des propositions des prestataires d’accompagnement

5 - La valorisation du projet et des résultats obtenus

L’investissement des salariés impliqués dans le projet a été important. Il est donc essentiel de le valoriser.

Vous pouvez organiser, par exemple, une cérémonie officielle de remise des diplômes.

6- Le suivi éventuel post VAE

Il est indispensable de présenter les engagements de votre entreprise :

  • Les garanties vis-à-vis des candidats : pas de perte d’emploi, pas d’incidence négative sur l’évolution de carrière liée au résultat obtenu, etc.
  • Ce que vous ne garantissez pas : le passage de plusieurs sessions de validation en cas d’échec ou de validation partielle doit être, par exemple, précisé.

Besoin d’aide ?

Consultez la fiche outil : Fiche de suivi individuel d’un salarié
Consultez la fiche outil : L’étape post-Jury VAE

Mis en ligne le mardi 4 juin 2013