Fiche outil : Devenir membre de jury VAE

Les étapes de la vae :

  1. étape 1
  2. étape 2
  3. étape 3
  4. étape 4
  5. étape 5

L’organisation de jurys de plus en plus nombreux est une condition nécessaire au développement de la VAE.

Ces jurys, constitués par les organismes certificateurs, doivent être composés en partie de professionnels salariés, travailleurs indépendants, membres de professions libérales ou de professions non salariées ou de retraités.

Pourquoi devenir membre de jury ?

  • Pour échanger avec d’autres professionnels du secteur ;
  • Pour valoriser son expertise, son métier et son secteur d’activité ;
  • Pour développer ses compétences.

Quel est le rôle d’un membre de jury ?

A quelles conditions ?

  • Etre un professionnel du secteur concerné par la certification ;
  • Respecter un certain nombre de principes déontologiques : neutralité, objectivité, égalité de traitement, confidentialité, solidarité entre membres de jury
    Consultez la fiche outil : Charte de déontologie des membres de jury de VAE
  • S’approprier les modalités et les outils de validation.

Comment faire ?

  • Proposer sa candidature auprès des organismes certificateurs
    Certains certificateurs proposent des formations aux professionnels souhaitant devenir membres de jury, afin de les professionnaliser dans le rôle et la posture qu’ils doivent tenir, conformément à la charte de déontologie rédigée par le Comité interministériel à la VAE.

Avant chaque jury.

Pour les salariés :

Demander une autorisation d’absence à son employeur au moins 15 jours avant le début de la session de validation. Cette demande doit être accompagnée de la convocation au jury de VAE. L’employeur est tenu d’accorder cette autorisation, sauf en cas de préjudice possible sur la bonne marche de l’entreprise, et après avis conforme des instances représentatives du personnel.

Prise en charge.
La rémunération du salarié membre de jury est maintenue par l’employeur qui peut en demander la prise en charge à l’OPCA dont il relève. Les autres frais liés au jury tels que l’hébergement, le déplacement et la restauration peuvent également être pris en charge par l’OPCA.

Consultez la page : Trouver un OPCA.

Pour les travailleurs indépendants, les membres des professions libérales et des professions non salariées :

Une indemnité forfaitaire, ainsi que le remboursement des frais de transport, d’hébergement et de restauration peuvent être pris en charge par le fonds d’assurance formation dont ils relèvent.

Pour les retraités :

Depuis la loi travail du 8 août 2016, le remboursement des frais de transport, d’hébergement et de restauration pour la participation à un jury d’examen ou de VAE peut être pris en charge par les OPCA selon des modalités fixées par accord de branche.

Consultez la page : Fonds d’assurance formation de non-salariés sur le portail orientation pour tous).

Mis en ligne le jeudi 6 octobre 2016